NOTRE HISTOIRE

Comme toutes les terres, la nôtre raconte une histoire détaillée et complexe. Parce que la ferme ne peut être séparée des efforts de nos prédécesseurs ou de l’avenir de notre progéniture, nous jouons un rôle de balancier entre le défi d'honorer les durs labeurs des ancêtres et celui d'assurer un futur sain et durable pour ceux qui nous suivrons. Le temps, les gens et les lieux ont changé, mais malgré tout, nous imaginons que nos sentiments de triomphe, de lutte et d'enthousiasme sont les mêmes que ceux ressentis plusieurs années auparavant. Nous nous sentons incroyablement chanceux d'avoir le privilège de continuer ces traditions, de sentir ce contact avec le passé et d'avoir l'occasion de continuer d'écrire l'histoire pour ceux qui sont à venir.

12795051_1121438051221314_1845144522677348747_o
12525519_1121470437884742_1479691005165915843_o
12890897_1121491721215947_263562987575176243_o
Fire Wood
Pépère Gérard
577460_568019399896518_489211029_n
DSC_6842
DSCN0936
André Chiasson
DSCN1585
993609_600366846661773_428214148_n
945677_10151381065491651_1503520292_n
Le temps des foins
DSC_0355
TerrePartagée
L'équipe de la ferme Terre Partagée et leurs bêches sont venus prêter mains fortes au jardin collect
Y'aura du rouge sur les tables de marché demain matin au Coin Bio au Marché Dieppe et au Water Stree
Venez vous ramasser des patates acadiennes au Coin Bio au  #Marché de #Dieppe demain, jour de la #fê
IMG_7367
Un dernier petit coucou au _chocolatehackers avant qu'ils retournent en France
IMG_7788(2)
14292425_10154490479546873_6018020063680886405_n
998018_600365863328538_1511867757_n
Terre Partagee Piere-Olivier Brassard-9617
IMG_1141
John Deere M 1949
IMG_1537
Terre Partagee-9646
136

Notre ferme à été fondée en 1886 par la famille Chiasson, originaires de Chéticamp, au Cap-Breton. Ceci après des centaines d’année d’intendance des terres par le peuple Mi’kmaq. La famille a défriché les terres et y a entrepris une agriculture de subsistance diversifiée, comprenant l’élevage de vaches, de porcs et de moutons ainsi que la culture de céréales, de légumes et de graminées. La ferme, transmise au cours des générations, a pris de l’expansion, d’abord comme ferme laitière, ensuite comme ferme bovine et en 1966, la coopérative agricole de Rogersville fit son apparition. Celle ci, avec Gérard et Jean-Eudes Chiasson a sa tête, permettait un travail coopératif entre producteurs afin de cultiver le choux de bruxelles sur grande surface. Suivant la chute de la coopérative agricole, Jean-Eudes est passé à l’élevage porcin, tout en poursuivant l’élevage du bétail et la culture de céréales et de graminées sur les terres familiales.

En 2012, Rébeka Frazer-Chiasson, revient sur la ferme et lance avec son père, Jean-Eudes, une cueillette de fraises biologiques. C'est en 2014, alors que Kevin Arseneau joint l'équipe que la production de légumes biologiques prends de l'ampleur. En 2017, Pierre-Olivier Brassard, originaire du Saguenay-Lac-St-Jean, réponds à un appel lancer par Jean-Eudes, Rébeka et Kevin, se cherchant des partenaires pour former une coopérative et se joint à l'équipe. La ferme passe de 20 paniers bio et un marché fermiers en 2014 à 150 paniers bio et 5 marchés fermiers en 2018. Le 19 janvier 2018, La coopérative Ferme Terre Partagée est officiellement crée basé sur des valeurs et des objectifs communs dont l’agroécologie paysanne et la souveraineté alimentaire.

 

Aujourd’hui, la ferme continue sa transition vers l’agriculture biologique et/ou agroécologique diversifiant sa production maraîchère biologique son élevage d’animaux en liberté, sur pâturage et sans antibiotiques et en transformant des produits de la ferme en sauce piquante et autres projets de diversifications. 

NOTRE PHILOSOPHIE

NOTRE MISSION

Permettre aux paysan.ne.s qui travaille la terre de vivre d’une production durable dans le but d’une souveraineté alimentaire des communauté locale. 

Qu'est-ce que l'agroécologie paysanne ?

 

L’agroécologie paysanne met la vie au cœur de toute intervention. C’est un mode de vie solidaire basé sur des pratiques transmises, valorisées et partagées, sur des valeurs et des principes communs notamment les droits humains. L’agroécologie paysanne par sa dimension philosophique, sociale, environnementale et économique intègre toutes formes d’agriculture écologique, biologique, équitable. Elle est la clef d’aujourd’hui et de demain pour préserver l’humanité et la planète. Elle est basé sur les droits humains à l'eau, à l’alimentation et à la terre car ils sont fondamentaux et essentiels pour la vie. Toutes et tous, hommes et femmes, adultes et enfants, riches ou pauvres, ruraux ou urbains doivent pouvoir en jouir.
 

L'eau et la terre sont non seulement des ressources naturelles vitales, mais aussi une partie de notre héritage commun, dont la sécurisation et la gouvernance doivent être préservées par chaque communauté pour le bien commun de nos sociétés et de l'environnement, aujourd'hui et pour les générations à venir. L'eau, la terre et les semences sont des biens communs, et pas des marchandises. Les politiques de gestion de la terre et de l'eau doivent favoriser la réalisation de l'équité sociale, l'égalité de genre, la santé publique et la justice environnementale. 
 

Source : Le manifeste de l'agroécologie paysanne de nyéléni. CIFAN, Selingué Mali, le 21 Avril 2017. 
 

Qu'est-ce que la souveraineté alimentaire ?

La souveraineté alimentaire est le droit des peuples à une alimentation saine et culturellement appropriée produite avec des méthodes durables, et leur droit de définir leurs propres systèmes agricoles et alimentaires. Elle promeut un modèle de production durable et à petite échelle qui bénéficie aux communautés et à leur environnement. La souveraineté alimentaire donne la priorité à la production et consommation d’aliments au niveau local.

Source : www.viacampesina.org

Rogersville, Nouveau-Brunswick | fermeterrepartagee@gmail.com | 506.626.0057

© 2018 - FERME TERRE PARTAGÉE